La croix camarguaise fut conçue en 1926 par Paul Hermann, à la demande du Marquis de Baroncelli. Après avoir créé l'association Natioun gardiano, Folco de Baroncelli s'inspire de l'ancre de marine pour représenter avec cette croix la Camargue et évoquer les gardians et les pêcheurs.

Elle fut fabriquée par Joseph Barbanson, forgeron aux Saintes Maries de la mer dans son atelier de la Place de la Révolution (l'actuelle place du Grenier à Sel). C'est lui qui suggèra à son créateur d'y rajouter les trois tridents des gardians afin de symboliser encore mieux la Camargue.

A noter que contrairement à ce qu'on lit dans pas mal d'articles, les Saintes Maries de la mer sont deux et pas trois, Marie de Magdala n'en fait pas partie. 

Qui sont les Saintes Maries de la mer? Sainte Anne eut trois maris et une fille de chacun d’eux : Joachim est le père de la Vierge Marie, Cléophas le père de Marie-Jacobé et Salomé le père de Marie-Salomé. Les deux jeunes sœurs de la Sainte Vierge sont les Saintes Maries de la mer. Marie-Salomé épousa Zébédée, elle est la mère de Saint Jacques le Majeur et de Saint Jean l’Evangéliste. Marie-Jacobé épousa Alphée, elle est la mère de Saint Jacques le Mineur, de Saint Joseph le Juste, de Thadée et de Saint Siméon.

Cette croix, comme expliquée sur l'image ci-dessous représente les trois vertus théologales, la foi avec la croix, la charité avec le coeur, l'espérance avec l'ancre.

 

croix-camargue--2

 

Hier, en passant à Maillane, J'ai vu cette croix sur le socle du grand calvaire, sur la place de l'église, qui est certainement beaucoup plus ancienne que la croix camarguaise. Il ne serait pas étonnant que Baroncelli s'en soit inspiré.

Croix_Maillane-1