Il faudra vous habituer, je suis de plus en plus sur mon bateau et de moins en moins devant mon PC.

La semaine dernière les conditions météo étaient idéales pour ne pas naviguer. Heureusement, le port de Bandol était déjà inondé. L'avantage d'être sur un bateau en cas d'inondation.

Il paraît que le fouteballe français c'est un peu la merde. Si on leur donnait un ballon à chacun, ils arrêteraient de se disputer bêtement sur le terrain.

Il paraît que le PDG de BP est allé parader sur des bateaux de course en Angleterre. Normal, maintenant on sait que c'est une huile.

Je n'arrive pas à avoir les coordonnées de Madame Bettencourt, il paraît que la place de Madame Woerth comme gestionnaire du patrimoine est disponible, maintenant que je suis à la retraite, ça pourrait me faire un petit job d'appoint.

Mais ça fait drôle d'aller à l'hôpital juste pour remplir les cartons des affaires qu'on a amassé pendant un quart de siècle dans son bureau. Je jette beaucoup, mais il en reste. Et ça fait drôle de savoir qu'on a fait sa dernière visite en salle, sa dernière consultation, rédigé sa dernière ordonnance, fait son dernier certificat de complaisance.

Promis, je reviens bientôt.