26 novembre 2012

Justice

Ce matin, tribunal de grande instance. Deux ans après le naufrage se tient enfin le procès que j'intente à l'assureur qui refuse de m'indemniser et a réussi à faire reporter l'audience de plusieurs mois. Bonnes plaidoiries des deux côtés, mais pas de verdict avant quelques semaines, le temps du délibéré. La justice en France ne confond pas vitesse et précipitation. Quel que soit le résultat, il y aura appel, c'est à dire deux ans de plus, et si le tribunal décide comme c'est possible d'une expertise judiciaire, ça fera un ou deux... [Lire la suite]
Posté par oldgaffer à 11:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 novembre 2012

Vote blanc : enfin la reconnaissance

Le vote blanc enfin comptabilisé séparément du vote nul, l'Assemblée Nationale vient de le voter. Depuis le temps que je le réclame !!! Mais il manque l'essentiel de la mesure, que le Parlement ne votera jamais : en faire un suffrage exprimé. Ce jour-là, il y aura beaucoup de votes blancs pour dire à tous ces politiques de tous bords et qui vont à la mangeoire : "Cassez-vous pauvres cons". Vous imaginez un second tour de présidentielles avec bulletins blancs 40%, candidat UMP 30% à quelques chiures de mouches près et candidat PS 30%... [Lire la suite]
Posté par oldgaffer à 13:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 novembre 2012

UMP élections

H. me harcèle (voir commentaire sur le billet "la crise") pour que je parle de l'élection à l'UMP. Je n'avais pas plus l'intention d'en parler que je ne l'avais eu lors du congrès du PS à Reims, tout aussi affligeant, en 2008 ou de la veste réversible de Bayrou aux présidentielles, encore plus consternante car il a vraiment fait la pute et s'est fait baiser sans recevoir son petit cadeau. Cette élection n'est pas terminée. Dans une élection "normale", c'est à dire institutionnelle, le résultat serait invalidé et tout serait à... [Lire la suite]
Posté par oldgaffer à 18:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 novembre 2012

Première ligne

Mes filles viennent de perdre le dernier de leurs grands-parents. Désormais c'est moi qui suis en première ligne, mi-ancêtre, mi-patriarche, en tête de la troupe. On comptait quatre générations, il n'y en a plus que trois, jusqu'à ce que mes petites filles mettent en oeuvre une nouvelle quatrième génération. La plus âgée n'a pas encore 10 ans, ce n'est donc pas pour demain. Quatre générations sur cette photo de 2003, Marie l'aïeule, disparue l'an dernier, Aline la fille, Laure la petite fille et Amandine l'arrière petite fille ... [Lire la suite]
Posté par oldgaffer à 15:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 novembre 2012

La crise pour les Nuls

Merci à Gil pour ce cours d'économie : LA CRISE :QUAND C' EST BIEN EXPLIQUE, ON COMPREND TOUT Comment en est-on arrivé là ? Marcel est propriétaire d' un bistrot. Il réalise soudain que tous ses clients sont des alcolos qui n' ont pas le temps de bosser et ne peuvent donc plus fréquenter son comptoir, car ils ont vite dilapidé leur RSA.Il imagine alors un plan marketing génial : "Picole aujourd'hui, paie plus tard". Il tient rigoureusement à jour son ardoise de crédits, ce qui équivaut donc à consentir un prêt à ses... [Lire la suite]
Posté par oldgaffer à 18:56 - Commentaires [1] - Permalien [#]
11 novembre 2012

Démission sexuelle

Le patron de la CIA démissionne parce qu'on a découvert sa relation extraconjugale avec sa jeune biographe. Vous imaginez ça en France? Si tout commis de l'Etat devait démissionner de son poste pour avoir couché avec sa secrétaire ou une journaliste par exemple, il n'y aurait plus grand monde en place!!! Déjà notre président normal serait viré pour s'afficher avec une femme encore mariée à un autre et connue pour avoir été longtemps la maîtresse d'un dirigeant du parti adverse.
Posté par oldgaffer à 15:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 novembre 2012

Tournant de la vie

De temps en temps, un virage complet change le cours de l'existence. Dans ma vie il y en eut quelques uns. En 1983 quand j'avais décidé d'abandonner la médecine hospitalière - j'étais chef de service en Bretagne  - pour la recherche pharmacologique. En 1986, quand je suis revenu dans les hôpitaux, mais cette fois-ci dans le midi. Et maintenant. Vivre à Toulon était acceptable quand j'étais à quelques minutes de mon boulot et de mon bateau. Je n'ai plus ni l'un ni l'autre. J'ai certes des attaches amicales dans le Var, mais j'en... [Lire la suite]
Posté par oldgaffer à 16:56 - Commentaires [1] - Permalien [#]
03 novembre 2012

Harry Bosch by Connelly

J'ai déjà fait part ici de ma période polar, notamment les polars scandinaves et plus particulièrement les Henning Mankell mettant en scène Kurt Wallander, dans les pas duquel j'ai marché lorsque je me suis arrêté à Ystad, la ville où il sévissait sous la plume de son géniteur, en juillet dernier. J'aime beaucoup également les Fred Vargas, et il faudrait qu'elle se bouge un peu le cul car depuis l'armée furieuse je n'ai rien eu d'elle à me mettre sous la dent. J'ai patienté avec les polars islandais d'Indridason, et avec les... [Lire la suite]
Posté par oldgaffer à 19:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 novembre 2012

Algérie et repentance

Après le bras d'honneur de Gérard Longuet interrogé sur les exigences de repentance de l'Algérie par raopport au colonialisme, je ne peux que renvoyer au discours du Professeur Savelli, que j'ai déjà publié ICI. En résumé, l'Algérie n'existait pas avant que la France en 1830 ne libère ce qui n'était pas encore un pays du joug turc qui maintenait le peuple en esclavage. La France a créé l'Algérie qui n'aurait pas existé sans elle. Elle n'a pas à se repentir de cela.
Posté par oldgaffer à 21:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 octobre 2012

Médicaments dangereux

Je soutiens totalement les propos de Bernard Debré et Philippe Even :   Pr Bernard Debré : "Trop de médicaments dangereux ! " Publié le dimanche 28 octobre 2012 à 07h11 « N'y a-t-il pas un vrai problème quand on prescrit des médicaments qui ni ne soulagent ni ne soignent ? », s'interroge le Pr Bernard Debré.Accusant les laboratoires de cynisme et dénonçant de graves conflits d'intérêt, Bernard Debré maintient le "j'accuse" de son best-seller 4000 médicaments utiles, inutiles ou dangeureuxUn pavé dans la mare de l'industrie... [Lire la suite]
Posté par oldgaffer à 15:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]