Capture d’écran 2018-10-30 à 16

Plein de raisons fleurissent pour ne pas participer :

- Ce n'est pas organisé, ça va être n'importe quoi.

Argument de ceux qui ne voient pas que justement ça évite toute récupération.

- Brûler de l'essence pour protester contre son prix, c'est absurde.

C'est juste le temps de faire le trajet jusqu'à un lieu de bloquage, là on coupe le moteur, et on partage son sandwich et sa bière avec les copains.

- Faire ça un samedi c'est stupide, on gêne personne.

Le samedi plus de mécontents sont disponibles car ils ne travaillent pas.

Et j'en passe plein d'autres, des bons motifs de ne pas y aller, ce qui est sûr c'est quil y a deux cas de figure :

- soit ça ne marche pas à cause des grincheux décrits ci-dessus,

- soit ça marche.

Si ça ne marche pas les Français seront définitivement les veaux décrits par de Gaulle et n'auront jamais que ce qu'ils méritent. Tous ceux qui trouvent une bonne raison de ne pas y aller votent Macron-Philippe une seconde fois.

Si ça marche ça engendre une dynamique dont on ne peut pas encore imaginer où elle peut nous conduire.