L'article ci-dessous est tiré du lien suivant :

https://www.dreuz.info/2018/10/10/wikipedia-une-encyclopedie-cest-de-lhumour/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+drzz%2FPxvu+%28Dreuz%29

PUBLIÉ PAR  CHRISTIAN LARNET LE 10 OCTOBRE 2018

Pas une semaine ne passe sans que nous constations qu’une information publiée sur Wikipedia sur un sujet controversé, soit manipulée pour épouser le narratif de la gauche.

Le moment est venu de rappeler aux gens que la meilleure couverture pour tromper les gens est de les mettre en confiance en portant les habits d’un bon samaritain. La meilleure façon de faire passer l’idéologie pour la vérité est de s’auto-proclamer encyclopédie. Et je ne crois pas que c’était l’idée de départ. Le créateur avait une vision généreuse, honnête, elle a été pervertie.

Wikipedia n’est rien d’autre qu’un réseau social, PAS une encyclopédie. Sous les aspects d’un réseau ouvert, il n’existe aucune transparence sur le fait que les responsables éditoriaux, les chiens de garde des pages couvrant les sujets les moins consensuels, sont des activistes d’extrême gauche.

Cette armée d’activistes extrêmement bien organisée veille à ce que tout propos non validé par les progressistes soit immédiatement supprimé des pages couvrant les sujets sensibles. A cette tâche, ils sont rapides, efficaces, et bien entraînés.

Bien sûr, si vous voulez connaître la capitale du Kurdistan, c’est sur Wikipedia qu’il faut chercher.

Mais si vous voulez des biographies impartiales, passez votre chemin. Il vous faudra douter de chaque mot de Wikipedia. Surtout pour les personnalités de droite, souvent qualifiées d’extrême droite parce que c’est le consensus établi par la gauche. Autant aller directement fouiller ailleurs et croiser l’information.

Il en va de même si vous voulez vous documenter sur l’islam, Israël, les Palestiniens, l’immigration, les partis classés à l’extrême droite dans tous les pays, le communisme, l’extrême-gauche, les Antifa, Black Lives Matter, le terrorisme islamique, les biographies des personnalités de droite, celles des personnalités de gauche, la sharia, et bien entendu le réchauffement climatique et l’écologie.

Une encyclopédie ne peut acquérir ce titre avec l’injection d’autant de propagande et d’idéologie.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.