La politique du médicament en France est la principale cause des pénuries de plus en plus en plus fréquentes :

1/ La volonté du tout générique a des effets pervers : D'abord contrairement à ce qu'on affirme officiellement, les génériques ne sont pas toujours la même chose, il peut y avoir 15% de tolérance sur la quantité de produit actif.
Ensuite les excipients ne sont pas les mêmes et peuvent être source d'allergie.
Enfin l'exemple récent du Valsartan : du générique frelaté venu d'Asie du sud est a fait retirer quasiment tous les lots de Valsartan. Le médicament original, le Tareg, n'était plus disponible en quantité suffisante, le laboratoire avait par force réduit sa production au minimum à cause des génériques.

2/ Tordre le cou au forceps au prix demandé pour la mise sur le marché d'un médicament n'incite pas des entreprises qui n'ont pas la santé publique dans leurs objectifs mais plutôt la santé de leurs bénéfices à bien approvisionner le marché. Elles préfèrent vendre là où ça rapporte plus.

https://www.contrepoints.org/2018/10/05/326836-medicaments-qui-fixe-les-prix-recolte-la-penurie?utm_source=Newsletter+Contrepoints&utm_campaign=448422a5b2-Newsletter_auto_Mailchimp&utm_medium=email&utm_term=0_865f2d37b0-448422a5b2-114148161&mc_cid=448422a5b2&mc_eid=e8cf0132f7

Et les conneries continuent avec les menaces de sanctions contre ceux qui refusent les génériques :

https://www.lepoint.fr/sante/le-gouvernement-va-sevir-contre-ceux-qui-refusent-les-generiques-25-09-2018-2254137_40.php#xtor=CS2-259