Voyage en Islande du 14 au 25 mai.

Comme pour mes voyages précédents, j'ai fait appel à Voyageurs du monde pour l'organisation. C'est comme un voyage organisé pour un groupe, mais le groupe c'est deux personnes : Aline et moi. J'ai été très satisfait des voyages en Amazonie, à Rio et à Iguaçu, en Andalousie, pour lesquels j'avais fait appel à eux.

Départ prévu le lundi 14 mai en début d'après-midi en TGV de Nîmes à Roissy. Le samedi et le dimanche, le train est déclaré au départ malgré la grève. Le lundi midi il n'est plus au départ. Bonne réactivité et efficacité du voyagiste qui nous oriente vers un vol Montpellier-Paris en fin d'après-midi. Vol archi-bondé, qui a laissé pas mal de demandeurs sur le carreau. Merci Voyageurs du Monde.

Nuit tranquille à l'Holiday Inn de Roissy. Départ du vol pour Reykjavik à 14h10, arrivée à 15h40 après 3h30 de vol. Là y a ceux qui se grattent la tête et ceux qui ont compris qu'il y a 2h de décalage horaire.

Nous prenons notre voiture de location, un Duster 4x4. J'aime. J'en ai déjà eu un et il est bien meilleur en hors piste que la plupart des SUV.

Deux heures de bonne route pour rejoindre notre hébergement, une ferme entre Selfoss et Geysir : Efsti-Dalur (ça se prononce comme ça s'éternue), juste pour l'heure du repas.

Paysages lunaires le long de la route N°1 entre Reykjavik et Selfoss :

Blog-1

Blog-2

 

Notre chambre, un petit pavillon en bois à côté de la ferme :

Blog-3

 

Par les vitres du bar et du restaurant, en complète immersion avec la vie des vaches :

Blog-4

 

Vues de la route en contrebas, les chambres :

efsti-1

 

Ce fut notre journée Cercle d'Or. Le Cercle d'Or, c'est Pingvelling, Geysir et Gullfoss. Nous avons vu Geysir et Gullfoss ce matin, fait un détour gastronomique ce midi au Fjorubordid à Stokkseyri, restaurant sur une plage de la côte sud avec des spécialités de langoustines qui valent le voyage, et vu Pingvelling cet après-midi.

Geysir qui a donné son nom au mot geyser, ne jaillit plus très souvent, mais, à quelques pas de là, Strokull jaillit avec la précision de ma montre suisse toutes les dix minutes.

1 2 3 geyser!!!!

 

geyser-1

 

geyser-2

 

geyser-3

Il y a des dizaines et des dizaines de flaques d'eau bouillante, donnant de la vapeur et agitées par des bulles de gaz. Une pancarte avertit de ne pas vouloir mettre la main dans l'eau elle ressortirait cuite! Même dans les ruisselets qui circulent çà et là.

Blog-8

Blog-9

 

Nous reprenons la route pour Gullfoss. Toujours la même aridité des paysages :

Blog-6

 

Blog-7

Malgré la pluie, heureusement intermittente, j'ai pu poser mon trépied et faire un pose longue pour la cascade de Gullfoss (6s). J'ai mis en post traitement (Lightroom) un petit filtre dégradé pour essayer d'atténuer la grisaille :

Blog-10 

Certains autocars de tourisme donnent une idée de l'état moyen des routes dans ce pays.

 

Blog-11

 

Et nous reprenons la route, avec toujours le même genre de décor :

 

Blog-12

 

Blog-13

 

Blog-14

 

Cette cascade à Pingvelling coule vers une faille qui sépare deux plaques tectoniques. Ces plaques s'écartent peu à peu, et ce mouvement rend certainement compte de l'activité volcanique et géothermique de l'Islande.

Blog-18

 

Je n'avais pas pris mon trépied, ni mes filtres gris, j'ai quand même tenté un ersatz de pose longue avec mon bâton de marche qui fait monopode quand on enlève le pommeau, fermeture maxi du diaphragme, ISO au plus bas, ça m'a donné entre 1s et 2s, suffisant pour avoir un minimum d'effet pose longue :

Casc-2

Le torrent s'assagit en aval avant de rejoindre le lac derrière la maison :

ClubB-2

 

C'est en ce lieu que du Xè au XIIIè siècle siégeait le Parlement islandais :

ClubB-3

 

On voit bien ici, en amont des deux photos ci-dessus, que le torrent parcourt une faille. Quand il a quitté la faille par une brèche pour rejoindre la plaine, c'est une route qui la parcourt :

ClubB-1

ClubB-4

Retour à Excalibur, pardon Estafiladur, pardon Efsti-Dalur le soir. Nuit tranquille et départ le matin, direction la ferme de Selid dans les environs de Hvolsvöllur. Mais d'abord détour par Gulfoss, la lumière a l'air meilleure qu'hier. L'effet de filé est pourtant moins bon, par ma faute, j'avais oublié de régler les ISO au plus bas, et je n'avais qu'un filtre gris avec moi, le même qu'hier, pas suffisant avec la luminosité en hausse. Enfin voici les images :

 

BlogB-1

 

BlogB-2

 

Partout, dans les prés, dans des fermes, les chevaux islandais, à la crinière fournie, pas vraiment plus grands que des poneys :

 

BlogB-3

 

Le cratère de Kerid :

 

BlogB-4

 

L'église d'Eyrarbakki :

 

BlogB-5

Restaurant très correct (poisson, homard, langoustines) à côté de l'église :

 

BlogB-6

 

L'Hekla, le volcan le plus actif d'Islande. Il va péter grave un jour. On ne sait pas quand, mais il va le faire. Pas cette nuit j'espère, nous dormons à moins de 20km du cratère :

 

BlogB-7

 

BlogB-8

 

Le joli hameau de Keldur :

 

BlogB-9

 

BlogC-1

 

Premier bilan. Après avoir parcouru la Scandinavie à plusieurs reprises, j'avais conclu que la Norvège était le pays le plus cher au monde. Talonné par le Danemark. Eh bien non, petits joueurs face à l'Islande avec son gazole à plus de 2€, son demi à 8€ etc.

La météo : ici le mot variable prend tout son sens. Quelques minutes de pluie soutenue, des éclaircies puis un peu de grêle, des rafales pire que le mistral en Camargue, il m'est souvent arrivé de conduite avec la fois les essuie-glaces et les lunettes noires.