La bagarre Ferrari-Mercedes donne à cette saison un attrait que n'avaient pas les précédentes. Certes Hamilton a gagné devant Vettel aujourd'hui à Barcelone, c'est surtout grâce à une meilleure stratégie de Mercedes, les deux pilotes ayant été époustouflants...

Attrait renforcé par les nouvelles voitures plus physiques, demandant plus au pilote, requérant moins de conduire à l'économie des pneus ou du carburant comme on l'a hélas trop vu les années précédentes.

Un gros progrès enfin dans le jugement des commissaires sportifs qui concluent de plus en plus à l'incident de course sans mettre des pénalités abusives à tour de bras.

Plus de spectacle, moins d'aléas parasites, des pilotes qui semblent prendre plus de plaisir qu'avant, on va peut-être retrouver les grandes époques de la Formule 1.