Texte de Istvan Marko :

"Comme prévu de longue date, et au contraire des prévisions extravagantes et surréalistes des climatologues alarmistes, la température globale du monde - océans compris - est en train de chuter de manière dramatique. Cet évènement post El Nino nous ramène tout doucement aux valeurs moyennes des température de la période 1981 - 2001 dont nous ne nous distinguons que d'un écart minuscule (0,09K). Ce n'est pas demain que la planète va "frire". Désolé, Al Gore, vous avez à nouveau eu tort..."

Le lien vers l'aticle et les graphiques :

http://notrickszone.com/2017/04/12/satellite-data-post-el-nino-global-surface-cooling-continues-pause-extends-to-20-years/#sthash.p70Mu7Gc.zVeBp5ug.dpbs

Ce qui se passe est en fait très simple : El Nino a engendré des températures elevées ces deux dernières années, et cette année c'est le phénomène inverse, La Nina qui s'est mis en place et fait chuter les températures. Tout ceci n'a rigoureusement rien à voir avec le CO2 ou un quelconque réchauffement anthropique.