De notre camp de base sur les rives de la Loue chère à Courbet, à Arc en Sénans, nous sommes allés vendredi et samedi à Besançon. Nous avons dû faire l'impasse hélas sur la citadelle, pour cause de Iota non admise in situ et la visite était trop longue pour que nous pussions la faire à tour de rôle. 

Cependant nous avons pris beaucoup de plaisir à déambuler dans la boucle du Doubs qui enserre la vieille ville un peu comme le Tage à Tolède. Le temps est au grand beau en ce moment et ça va durer encore un peu. Bien sûr, après la Chaux de Fonds et le Locle j'ai complété la triade avec le musée du temps. Je n'en aurais manqué que deux sur cinq, ceux de Morteau et de Villers sur Lac.

Des hôtels particuliers de toute beauté, de belles places et de jolis monuments dans une ville d'une grande propreté. Pause repas à la terrasse ombragée d'une brasserie qui jouxte le musée du temps, juste derrière le théatre dont la facade aux colonnes ioniques (elles sont doriques à la Saline) est aussi l'oeuvre de Claude-Nicolas Ledoux.

C'est la première fois que je mets les pieds en Franche Comté, et ça vaut le voyage. Si j'osais je dirais que je vais aller dans le Jura mais un peu tard et qu'on m'y reprendra, je n'en ferai pas un fromage (elle est pire que la marée de Morteau d'il y a quelques jours, non?).

je ne m'étais pas chargé en matériel photo, juste mon petit compact Fuji dont je suis ravi, et voici d'abord des photos de rue, sans prétention, puis le musée du temps.

 

Besançon-1

 

Besançon-2

 

Besançon-3

 

Besançon-5

 

Besançon-6

Besançon-8

Besançon-9

Besançon-11

Besançon-12

Besançon-14

Besançon-15

Besançon-16

Besançon-17

Besançon-18

Besançon-19

Besançon-20

Besançon-21

Besançon-22

Besançon-23

Besançon-25

Besançon-26

 

Les colonnes ioniques de la façade du théatre ledoux :

Besançon-27

Besançon-28

Besançon-52

Besançon-53

 

Besançon-55

 

Très curieux, ces boutiques incrustées tout autour de l'abside, et elles ne sont pas juste autour, elles s'enfoncent dans l'édifice religieux :

Besançon-56

Besançon-57

Besançon-58

 

Les colonnes romaines de Marc Aurèle ne sont ni doriques ni ioniques mais corinthiennes :

Besançon_a-2

Besançon_a-3

 

Le musée du temps :

Besançon-24

Besançon-30

Besançon-31

Besançon-32

 

Besançon-33

Besançon-34

Besançon-35

Besançon-36

Besançon-37

Besançon-39

 Dans certains tableaux on mettait une vraie montre dans le clocher :

Besançon-40

 

Les vitrines et un éclairage détestable rendent les photos très difficiles dans ce musée :

Besançon-41

 

Besançon-42

Besançon-43

 

La Leroy 1905 aux 24 complications :

Besançon-44

Besançon-46

Besançon-45

 

Besançon-47

 

Besançon-48

Besançon-49

 

Besançon-50

Besançon-51

Ouf! Ce billet sur Besançon est achevé dans la peine! Outre un débit wifi limite, beaucoup de bugs inhabituels sur canalblog qui m'ont obligé à m'y reprendre moult fois pour charger les photos.

Prochain post : Ornans, la ville de Gustave Courbet où nous étions hier. Aujourd'hui repos, peut-être un tour à Arbois tout près d'ici, après la grosse chaleur (30° à 35° l'après-midi) avant d'aller plus au sud demain. En attendant Iota se baigne dans la Loue qui longe notre lieu de villégiature.