Le Vatican vient de changer les paroles du Notre Père en remplaçant "ne nous soumets pas à la tentation" par "et ne nous laisse pas entrer en tentation".

La version d'avant Vatican II disait : "ne nous laisse pas succomber à la tentation".

Ma mère avait été choquée par ce changement de traduction à l'époque, car elle disait que ce que l'on devait demander à Dieu c'était la force de résister à la tentation et pas de ne pas être tenté. Le changement d'aujourd'hui est très jésuite, il ne change pas vraiment grand-chose.

Je n'étais pas d'accord avec ma mère, non sur le fond mais sur la forme, la prière originale est, en latin : "et ne nos inducas in tentationem" dont la nouvelle traduction s'approche assez.

Mais dans les traductions il y en a une qui me choque vraiment, c'est la phrase prononcée à la messe avant la communion :

"Seigneur je ne suis pas digne de te recevoir mais dit seulement une parole et je serai guéri".

La phrase latine est :

"Domine non sum dignus ut intres sub tectum meum sed tantum dic verbum et sanabitur anima mea"

c'est à dire :

"Seigneur je ne suis pas digne QUE TU ENTRES SOUS MON TOIT, mais dit seulement une parole et MON ÂME SERA GUÉRIE".

Comme le dit Nicolas Boon, c'est une véritable grossièreté de confondre l'âme et l'individu. Quand à la notion de toit, elle a une portée symbolique tout à fait différente de la simple notion de recevoir, c'est un massacre intellectuel.