Je partage l'avis de Niki Lauda sur le problème des pneus lors des GP de F1.

Lire ICI

C'est "presque aussi pire" que les limitations de carburant dans les années 80 qui nous ont valu des processions grotesques.

Déjà, je pense qu'il est stupide d'obliger les pilotes à utiliser les deux types de gomme disponibles dans la même course. Ils doivent pourvoir se limiter à celui qui est le plus adapté.

Ensuite je prône le retour aux pneus de qualification, car c'est un exercice très différent de la course.

La limitation du nombre de pneus n'est pas mauvaise en soi, elle oblige les ingénieurs à concevoir des voitures mieux équilibrées et les pilotes à être "plus fins", mais c'est une question de mesure. Nous priver de spectacle en piste en Q3 parce que les pilotes gardent leurs pneus pour la course est profondément débile.