De retour à la maison. Et j'ai bien fait de changer mes options il y a deux jours. Je devais revenir par Mulhouse et les autoroutes françaises jusqu'à Toulon. Certains partis tôt la nuit dernière y sont encore. J'ai donc préféré, comme je le raconte dans le billet précédent passer par le lac de Constance. De là départ hier matin pour les 800 derniers km, en deux étapes. D'abord la traversée de la Suisse en direction de Milan, une étape avant Gênes et le reste aujourd'hui. A part un bouchon peu après Gênes pour cause d'accident là où l'autoroute passe de 3 à 2 voies, circulation tranquille, 400km en 5h bouchon et pause repas compris.

Dernières images de Lindau :

 

DSC05394

 

DSC05395

 

DSC05396

 

DSC05397

 

DSC05399

DSC05401

DSC05402

DSC05403

DSC05404

Halte pique-nique en Suisse :

DSC05407

DSC05410

Je reviendrai sur les faits marquants de ce voyage, en attendant il nous faut digérer les images. En Norvège, nous arrivions à être scandaleusement blasé "bof encore un fjord", et pourtant c'était magnifique. On ne peut pas se rendre compte sur des photos. Aline avait vu toutes les photos de mon premier voyage au nord, elle s'attendait à ce que ce soit beau, mais pas à ce point. Le climat a sculpté les paysages avec une violence dont la beauté éclate dans une lumière que le sud ne connaît pas. La lumière vient de plus bas, elle n'est filtrée par aucune brume, elle découpe les reliefs au couteau, elle avive les couleurs comme ça n'existe pas dans le sud.

Et puis ce soir à Toulon, plus question de se réfugier sous la couette pour dormir!! ça va vraiment me manquer, la fraîcheur vespérale.