Retour en Charente Maritime après six mois d'absence. J'avais des ambitions sportives, j'avais même emporté mon vélo, mais l'état des pistes cyclables (ici à Oléron) est dissuasif :

DSCN4232

J'avais aussi emporté mon maillot, mais la piscine ressemble à la Volga avant la débâcle :

DSCN4261

Le réseau routier principal est bien déneigé mais les routes secondaires ressemblent à des pistes de ski de fond. J'adore conduire sur la neige, sauf que les autochtones, non habitués, se traînent comme des tortues épouvantées et n'arrivent même pas à se ranger à droite pour me laisser passer. Le plaisir est aussi en partie gâché par l'efficacité des quatre roues motrices, il devient difficile de balancer la voiture en travers dans les grandes courbes, comme je le faisais à l'époque où j'habitais l'Auvergne et que j'allais m'amuser sur les petites routes en hiver avec une grosse BMW sans clous ni chaînes ni pneus spéciaux.

Un de mes souvenirs marquants date de janvier 1972. J'étais arrivé à Clermont-Ferrand pour passer le lendemain le concours de l'Internat en Médecine. Tard le soir, stressé, je n'arrivais pas à dormir. J'étais venu avec la 404 de mon père. A minuit, je suis sorti de mon hôtel place de Jaude, j'ai pris la voiture, je suis monté par Chamalières et Royat et je suis allé tourner sur le circuit de Charade enneigé et glacé. Je suis revenu une heure plus tard, détendu et heureux après tous ces dérapages, j'ai bien dormi et j'ai réussi le concours.

Hier matin nous sommes allés avec Nadine, notre charmante guide, viticultrice et productrice de vin destiné à la fabrication du cognac, visiter des fontaines romaines qui étaient destinées à l'approvisionnement en eau de la ville de Saintes.


DSCN4245

DSCN4236

DSCN4237

DSCN4240

DSCN4246

Ensuite détour par l'église d'Ecoyeux avant le bon repas que Nadine avait prévu à notre intention :

IMGP2218

DSCN4249

A la mairie d'Ecoyeux, ce puits certainement construit par des paresseux qui voulaient pouvoir puiser de l'eau sans sortir de la maison :

IMGP2221

L'après-midi nous sommes allés à Cognac. Après l'eau qui était l'objet de la visite du matin, il était temps de changer de liquide. La visite des chais est malheureusement impossible hors saison, mais nous nous sommes consolés avec le musée des arts du cognac.

DSCN4257

DSCN4258

DSCN4259

DSCN4260

Le cognac est vraiment un produit de grand luxe :

DSCN4254

Oui, ça fait bien près de 3000€ le litre...