Je ne vais pas souvent au cinéma. Hier j'ai voulu voir "les femmes du sixième" et je suis tombé sur un de ces films délicieux qui ne prennent pas la tête, sont légers, drôles, bien vus dans la satire sans excès ni message subliminal.

Fabrice Luccini joue de façon beaucoup plus sobre qu'à l'accoutumée, et Sandrine Kiberlain en bourgeoise évaporée et étriquée est tout simplement épatante.

 

Sans parler de la brochette de bonnes espagnoles hilarante à souhait.

Allez-Y.