Chez Red Bull ils l'ont certainement trouvé raide et ils doivent avoir de sacrées boules à cause de la grosse boulette de leurs pilotes. J'ai revu plusieurs fois le ralenti de l'accrochage entre Vetel et Weber. Certes Weber ne s'écarte pas mais il tient sa ligne bien droite sans fermer la trajectoire de Vetel. Je ne comprends pas le coup de volant à droite de Vetel qui déclenche la catastrophe.

Voila, ça met du piment, la course depuis le changement de pneus devenait une procession un peu ennuyeuse. Et puis Buton et Hamilton nous ont fait un joli spectacle dans les derniers tours.

Bravo à Schumi qui pour la deuxième fois est devant Rosberg aux essais comme en course, à la régulière.

Je serai bien en peine de faire un pronostic pour le championnat, ils sont une bonne demi-douzaine et même plus à pouvoir espérer le titre.